La semaine parisienne d’une beauty addict : Bobbi Brown

Déçue par le secret concealer de Laura Mercier, ras-le-bol de mon anti-cernes, le select cover-up de MAC, que je trouve trop desséchant, trop terne et qui tire davantage sur le gris (signe que la couleur ne me correspond pas, ou plus…), je continue ma lutte acharnée pour l’anti-cernes parfait, et la boutique Bobbi Brown est juste à côté, rue des Francs-Bourgeois.

Une maquilleuse me dit de m’installer, pour essayer des correcteurs, et aussi un blush crème, le Pot Rouge en pale pink. Je m’exécute sans problème !

La vendeuse m’explique donc la technique de Bobbi Brown pour les cernes : d’abord, on applique le Correcteur (teinte Light Bisque pour moi) sur les cernes. Plus elles sont foncées, plus on prend une teinte rosée pour contrebalancer l’effet bleu !

Elle l’a appliqué sur un début de cernes (conséquence de mes courtes nuits de la semaine passée) : époustouflant comme résultat, les cernes légèrement marquée que j’avais ont totalement disparu !
Ceci dit, je ne peux pas vous assurer que sur des cernes prononcés il soit aussi bien…
Ensuite, on passe au Creamy Concealer Kit, la meilleure vente de la marque (dans la teinte Cool Sand) pour illuminer et camoufler. J’ai vraiment été convaincue par ce produit aussi. Il a tenu toute la journée et il ne marque pas les ridules de déshydratation !
Pour appliquer le correcteur et la crème du kit, elle s’est servie du Concealer brush, et pour fixer la poudre, du Eye Blender brush de Bobbi Brown.
Elle a terminé par le blush crème, Pot Rouge, appliqué à l’éponge, dans la teinte Pale Pink, le seul qu’il restait puisque la marque est en train de refaire un nouveau packaging pour ce produit (il sera plus sympa d’ailleurs, avec miroir intégré)
Pale Pink donnait un « effet frais » aux joues, mais il a fait ressortir les petites rougeurs, et il a tenu quelques heures à peine. Déçue, j’attends tout de même que ce produit revienne en magasin (d’ici mars-avril) pour choisir la couleur idéale !

Ensuite c’est un vendeur de la marque qui s’est occupé de moi : j’ai eu droit au « Peach Nude« , un blush poudre en édition limitée de ce Printemps, qui faisait très naturel (mais la teinte était moins convaincante que celle testée chez Laura Mercier), et à un fard en édition limitée, le Blue Bell, pour créer un halo très sobre (contrastant avec ce bleu intense), souligné par le Long-Wear Gel Eyeliner noir, à l’aide d’un pinceau que j’ai trouvé génial, l’Ultra Fine Eye Liner brush, pour créer un trait plus ou moins fin.

Le résultat ? Chic au possible.

Et vous, quels sont les produits Bobbi Brown dont vous ne pouvez plus vous passer ?

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s