Baby Beauty Addict

Etant en plein déménagement, je suis en train de passer la case décisive en terme de cosmétiques et de vêtements « que prendre, que laisser?! ». Pas de panique, cette année je ne vivrais qu’à 1h20 de mes parents et je rentrerai une fois par mois, mais un passage par ma salle de bain chez mes parents s’imposait.
Je suis tombée sur une trousse contenant certains produits que j’utilisais lorsque j’étais plus jeune et c’est avec une pointe de nostalgie que je vous en parle aujourd’hui…

Belle de Minuit – Nina Ricci : mon premier parfum, il m’a suivi deux années, je me rappelle encore : mes parents voyageaient beaucoup, ma mère savait que j’adorais cette fragrance et m’en avait acheté plusieurs flacons puisque c’était une édition limitée…

La note de tête à base d’agrumes, avec un léger accent de cassis, se mêle à un bouquet floral marqué par la fleur d’oranger.
Un fond chaud, boisé-balsamique, arrondit harmonieusement le tout. 

Tête : Bergamote, Pamplemousse, Orange Amère, Cassis
Coeur : Fleur d’oranger, Muguet, Jasmin, Héliotrope
Fond : Moka, Santal, Myrrhe, Feve Tonka

Quelques années plus tard, son remplaçant fut Pink Sugar d’Aquolina (cadeau de ma meilleure amie) puis Hypnotic Poison de Dior, mais je n’ai pas retrouvé ces flacons!

Limes à ongles Hello Kitty : une est complètement neuve et l’autre à peine utilisée… Avant, je me coupais les ongles au ciseau, chose que je ne fais plus du tout aujourd’hui !
J’avais une énorme passion pour Hello Kitty, quand nous allions à Paris avec mes parents, je passais des heures dans le rayon HK du Printemps, des Galeries Lafayette et du Bon Marché, les seuls endroits en France où l’on pouvait en trouver !

Fond de teint « après 10 heures de sommeil », Bourjois : je le mettais très rarement (72 – rose claire, couleur parfaite en tout cas, pas de doute : je n’étais pas orange!) il reste encore la moitié… Le flacon est en plastique et tout léger, ça fait longtemps que je n’en avais pas eu de tels entre les mains, il n’y a pas à dire, les flacons en verre sont beaux mais difficiles à transporter et lourds !
J’avais aussi un blush pêche dans une mythique petite boite ronde de la marque, deux ou trois fards cuits, un liner noir, un khôl noir, un mascara « yeux de biche » et un autre pour le volume…
J’achetais mon make-up en grande surface, uniquement du Bourjois.Je ne mettais que rarement du vernis aussi, mais j’ai eu une ribambelle de vernis Dior et j’ai gardé les flacons vintages.
En fond de teint poudre, j’avais une Couleur Caramel, que je mettais très rarement aussi… J’étais plutôt du genre à sortir sans aucune touche de maquillage ou à la rigueur un peu de mascara, je voulais les cils les plus longs possibles !

Palette 5 fards – Dior : gris anthracite, gris irisé, beige, rose et bleu… Des fards très poudreux et mats, sauf celui au centre. Autant vous dire que je n’utilisais que les 3 premières couleurs ! Cadeau de ma maman, ma première palette « luxe », j’étais capable de la contempler des heures… Et même si je ne l’utilise plus, je la garde en souvenir. Je tenterai bien un petit make-up avec tout de même, me rappeler ce qu’elle vaut !

Palette de 4 gloss, CosmeGirlz : sûrement achetée chez Carrefour, je pense que ma mère avait du refuser de m’acheter un rouge à lèvres ! J’étais une grande fan de gloss en tube (j’achetais des Gemey Maybelline roses ou bien beiges…) et cette petite palette de gloss compacts est quasi neuve. Aujourd’hui je préfère toujours les tubes et les raisins des rouges à lèvres… Comme quoi, on ne change pas beaucoup!..

Un miroir de poche de la même marque : constat assez affligeant, j’ai des millions de petits miroirs et je les oublie sans arrêt… Mais je change tout le temps de sac ! Je l’avais complètement mis de côté et il est tout neuf, mais je me vois mal l’utiliser aujourd’hui !

Et vous, quels sont les produits qui vous rappellent votre enfance ?

Publicités

4 réflexions au sujet de « Baby Beauty Addict »

  1. Et ben quelle collection!! j’aime bien les couleurs de la palette Dior
    J’ai commencé à me maquiller que très tard, après avoir quitter le nid familial…
    Sinon, ça m’est arrivé de piocher dans les produits de ma mère 😉

    • Je piochais uniquement dans les vernis de ma mère par contre, et le make-up c’est vrai que je m’y suis réellement mise l’année où je suis partie ! Mais j’avais la base ^^

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s