New Zealand

Eh oui, le blog n’est pas mort! Je vous avoue que j’y ai quand même pas mal pensé. Depuis New York mon budget cosmétiques est très largement réduit, je n’ai pas forcément le coeur à l’écriture de posts concernant la beauté du coup. J’ai pensé à arrêter complètement ce blog, et puis j’ai réalisé qu’au lieu de l’arrêter, je ferai mieux de changer de ligne éditoriale, en quelque sorte. Quelque chose qui soit plus proche de celle que je suis, qui mixerait beauté et tout le reste. Donc du changement est à prévoir sur le blog.

Sinon, je suis en ce moment même en Nouvelle Zélande. Après l’obtention de mon permis (du premier coup, j’ai toujours du mal à y croire) j’ai fait une demande de visa travail vacances (aussi appelé working holiday visa) et j’ai booké un aller-retour Paris-Auckland pour une arrivée le 1er novembre. Entre temps j’ai refait ma garde-robe qui en avait bien besoin, avec des petites merveilles signées Maison Martin Margiela, Proenza Schouler, Unisa et bien d’autres… J’essaierai de vous montrer tout ça! Je suis aussi allée à Paris pendant une semaine, j’ai vu un ami avec qui je suis allée à l’école à Bordeaux et aussi une de mes meilleures amies qui était de passage avant de retourner à son quotidien à New York. C’était ressourçant et ça m’a rappelé à quel point j’aime Paris. J’en ai profité pour faire le tour des marques de parfums que j’aime tant, découvrir les nouveautés etc. Puis je suis partie en Nouvelle Zélande.

waiheke-island-mudbrick

Je suis partie comme ça, pas sur un coup de tête non plus mais sans idée précise. Juste l’envie de continuer de parler anglais au quotidien, arriver au printemps pour éviter l’hiver en France, et travailler quelque part. Résultat j’ai passé tout le mois de Novembre à voyager. La météo était vraiment agréable, les journées plage faisaient partie de la routine. Pour fêter ce premier mois où je me suis sentie plus vivante que jamais mais aussi après une troisième rupture en 2014, j’ai décidé de me faire tatouer.

10808353_1594704180753365_1520685289_n

Cela faisait des mois que j’y pensais, depuis Juin pour être exacte. Je le voulais dans le dos, juste sous le soutien-gorge, de façon à pouvoir le dissimuler si besoin. J’ai donc choisi le salon de tatouage et la tattoo artist m’a créé un dessin sur mesure, qu’elle jugeait d’ailleurs trop petit et trop fin. Mais j’en suis très contente, c’est exactement ce que je voulais.

2014-12-02_20.02.23

Photo à J+1, pas le top mais je n’en ai pas d’autre!

Puis en décembre les choses sérieuses ont commencé: j’ai trouvé mon premier boulot. Serveuse dans un restaurant gastronomique. Je n’avais jamais travaillé en hospitalité avant, et j’avoue que je vois cela comme une parenthèse à ma vie, une belle expérience sur quelques mois, mais pas mon avenir. En même temps je vois l’expérience New Zealand, comme la plupart des français et autres européens qui voyagent et travaillent ici, comme une parenthèse dans ma vie. Du coup ce travail, bien qu’il n’ait rien à voir avec mon cursus ou mes aspirations professionnelles, constitue une véritable expérience et est adéquat à cette parenthèse.

10819118_1594704137420036_1681889252_n

Les vignobles sur Waiheke Island

Mais ce travail est payé au salaire minimum et est un part-time, donc en Janvier je me suis mise en quête de trouver un second travail et ce fut très simple à trouver. C’est l’avantage de la Nouvelle Zélande: si vous êtes motivés et que vous parlez anglais, on ne vous refusera rien. Du coup je travaille sur un marché très près de chez moi, le samedi et dimanche, pendant environ 14h, je m’occupe de l’espace boulangerie puis de la comptabilité. Alors pareil ce n’est pas mon domaine mais j’apprécie cette expérience, et je n’y connaissais rien en comptabilité et maintenant je gère une caisse seule, les dépôts à la banque etc. et je suis contente d’ajouter cela sur mon CV.

waiheke-island-mudbrick

La vue du restaurant Mud Brick à Waiheke Island

Les gens sont sympa, comme tous les pays anglophones en fait, je n’ai pas forcément envie de m’étaler sur le sujet car c’est devenu presque normal, je sais que beaucoup de voyageurs n’ayant jamais quitté leur pays d’origine les trouvent extrêmement accueillants et généreux et chaleureux. Personnellement je n’irai pas jusque là, mais ils sont sympathiques et ouverts à la rencontre et à la discussion. Comme les autres anglophones.

takapuna-small-b

Takapuna Beach

Je vis dans la plus grande ville du pays: Auckland. C’est la capitale économique, donc la ville la plus dynamique. Ayant connu New York et n’étant pas franchement une fille de la campagne (à part pour les vacances et encore) je ne me voyais pas vivre ailleurs. J’ai besoin que ça bouge, de voir du monde, de m’épanouir dans un environnement qui me correspond tout simplement. Les saisons étant inversées, l’été dure de décembre à février, et l’hiver de juin à août.

sky-tower

Vue sur la Sky Tower depuis mon café préféré, Alleluya sur K’Road à Auckland

La Nouvelle Zélande est franchement très belle, je vous la recommande en vacances, ou même en visa vacances travail comme je l’ai fait. Le départ est prévu pour le 19 mai, donc arrivée sur le sol français le 21 mai. Je vous avoue tout de même qu’il me tarde de rentrer, et nous ne sommes qu’en Février! Auckland a beau être la plus grande ville, elle n’est pas aussi dynamique que je l’aimerais. Egalement, la vie est très chère et nous sommes bien trop souvent payés au smic, ce qui ne me permet pas vraiment, entre l’appartement et les courses, d’économiser ou bien même de me faire plaisir de temps en temps. Quand j’ai passé une semaine à Paris en Septembre dernier, j’ai réalisé que ma vie de cosméto (surtout parfum maintenant) addict et toutes ces facettes de moi qui ne posent aucun problème de superficialité, me manquent. J’aime voyager, mais j’aime aussi mon petit confort, et la nourriture… Rien de mieux que la France en ce qui me concerne! (sauf pour les resto asiatiques, à quand les véritables, et non « à la façon française »?) J’ai quand même un peu hâte de retrouver mes vieilles habitudes, et les voyages je les continuerai, mais en vacancière je pense. Revenons à la NZ: l’avantage, c’est quand même la diversité des paysages quand on veut s’évader, comme les Hunua Falls à une petite heure de la ville:

hunua-falls-nz

Et il ne faut compter que vingt minutes pour aller à la plage, côté est ou côté ouest. Côté est, les plages sont claires et calmes. Le côté ouest est idéal pour les surfeurs et ceux en quête d’une nature laissée à l’état sauvage.

muriwai-beach

Muriwai Beach

Ne faisant pas de surf et aimant nager, mon choix est vite fait! J’apprécie vraiment être arrivée à la fin du Printemps: premièrement parce que j’ai pas mal souffert du froid à New York l’hiver dernier donc je n’avais pas envie d’avoir froid cette année. Il faut aussi savoir qu’il pleut beaucoup en Nouvelle Zélande, mais rien d’alarmant quand on vient de Normandie par exemple.

takapuna

Si vous souhaitez visiter la Nouvelle Zélande, je vous la recommande chaudement (sans mauvais jeu de mots) en Janvier pour ses températures vraiment agréables (entre 25 et 30°C) et surtout le peu de jours de pluie.

beach-waiheke-island

La Nouvelle Zélande regorge de trésors cachés, mais il suffit de demander aux locaux!
D’ailleurs je ne vous en ai pas parlé, mais la Nouvelle Zélande a ses propres marques de cosmétiques, dont certaines que vous connaissez très certainement, comme Antipodes, mais il y a aussi Ecoya, Sukin… Un article vous intéresserait?

Publicités

2 réflexions au sujet de « New Zealand »

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s